Le raid du DIABLE 2012

ça y est! c’est fini! Bravo aux organisateurs et à tous les bénévoles.

arrivee-raidoc24

Voici les classements officiels: http://sansbornedudiable.com/2012/06/04/resultats-2012/

DIABLE: 4e: Julien et JB  11e: JP et Nico 22e: Jerôme et Rémi  29e: Luc et Nicolas

DIABLOTIN 7e: Servais et JLuc

L’année dernière, nico et guill avaient terminé 2e du diablotin et la perte de leur puce dans l’eau les avait déclassé. Cette année, Juju et JB terminent 2e du diable mais se voit pénalisés d’1h à cause d’une balise non pointée. Du coup ils prennent la 4e place (ce ne sont pas les seuls malheureusement, et dire que les balises étaient soi-disant bien visibles! “on ne peut pas les râter” était dit au briefing).

arrivee-juju-JB

C’est un peu la même chose pour Rémi et Jérôme qui terminent 5e du diable mais ils laissent leur roadbook dans la caisse au lieu de le garder sur eux (2h de pénalité donc recul dans le classement officiel à la 22e place).

servais-jLuc

Luc et Nicolas Arnaud terminent pas loin derrière nous (avec un cable de dérailleur en moins pour Luc) mais ils  ont aussi été pénalisés par des balises non poinçonnées.

canoe-luc-nicolas

Résumé de notre Raid (Nico et JP):

Levée à 3h00 (Juju voulait digérer 🙂 et départ à 6h00.

Départ de Miallet pour un trail de 12km: on gére et on pointe 12e.

Arrivée au tirc à l’arc: 2 flêches chacun râtées donc 2 tours de lac de pénalité (de quoi nous énerver!)

Départ pour le bike and run avec mon vtt (12km): on remonte un peu, puis je pète ma chaîne!! on est plutôt efficace pour la réparation et repartons encore plus énervés. On refait un peu notre retard.

Arrivée à Miallet et départ pour le VTT de 21km: à 4km de la fin, il faut traverser un lac en accrochant les VTT sur une bouée. Nico nage et pousse la bouée alors que moi je me paye simultanément des crampes aux 2 mollets en plein milieu du lac. Je termine lamentablement à la force des bras et m’étire sur la rive. Bref, on perd du temps.

Départ pour un trail de 10km: notre point fort, on remonte des équipes. Les passages raides et aquatiques sont nombreux. Il y a aussi un pont de singe.

Départ pour le canoé: on tire le canoé sur 300m dans les cailloux jusqu’à la rivière puis arrivée dans l’eau, il faut aussi tirer le canoé vue la faible profondeur. On rencontre beaucoup de branches et de cailloux, des barrages sans passe à canoé, des troncs d’arbre qui obligent de porter le canoé sur la berge pour les éviter. Résultat: on n’arrête pas de se faire doubler, faute à nos petits bras et à mes maladresses à la barre. On n’a pas eu le temps de se reposer et cela nous a paru une éternité.

Arrivée du canoé: épreuve surprise, on doit, 2 fois, scier une bûche. On a toujours des petits bras et nous nous attardons au ravito avant de partir pour la 2nde épreuve surprise: un passage de 23m en rampant à la frontale dans une buse étroite pleine de cailloux. Pas géniale comme épreuve.

Départ pour un trail de 8km: notre point fort! on remonte un peu.

Arrivée à St pardoux la rivière: petite pause car il y a embouteillage avant l’ascension d’un pont sur un filet de 30m.

Départ pour 42km de VTT: on a la patate et à 12km de l’arrivée, passage aquatique: un étang à traverser sur un filet qui repose sur une dizaine de canoés. Passage rondement mené, et c’est parti pour un final explosif.

Arrivée à Miallet au bout de 11h50 d’efforts! bravo à Nico pour cette première.

 

 

Comment se préparer au raid du diable?

canoe sur l’Isle avec pause bière:

canoe-25mai2012

Une semaine avant faire la Medocaine (50km en VTT avec dégustation de vins rouges):

medocaine2012

JP

JP

Administrateur du site

Laisser un commentaire